MENU
Écoute en direct
 
 
Exprimez-vous! Par téléphone Par courriel Sur Facebook
Nouvelles
Actualités

22 novembre 2021

Bernard Généreux réclame la fin des tests PCR pour les voyageurs pleinement vaccinés

par Salle des nouvelles

Bernard Généreux, député de Montmagny—L’Islet—Kamouraska—Rivière-du-Loup, exige que le ministre de la Santé, Jean-Yves Duclos, lève immédiatement toutes les exigences de test PCR pour tous les voyageurs canadiens qui sont pleinement vaccinés, comme le recommande depuis longtemps le Comité consultatif d’experts sur les tests et le dépistage du gouvernement Trudeau. Les travailleurs, les familles, les agences de voyages et toute l’industrie touristique réclament la fin de cette exigence qui coûte jusqu’à 300 $ par personne, pour chaque voyage aux États-Unis.

« Le chef du Parti conservateur, Erin O’Toole, a demandé à Justin Trudeau de supprimer l’exigence des tests PCR avant le départ des voyageurs pleinement vaccinés qui entrent au Canada aux frontières terrestres et d’harmoniser nos règlements avec ceux des États-Unis pour les voyages aériens, ce qui correspond aux recommandations du comité », explique le député Généreux.

L’annonce du ministre Duclos, à savoir qu’un test PCR ne sera plus exigé aux voyageurs pleinement vaccinés qui quittent le Canada pendant moins de 72 heures, ne fait que semer la confusion dans la population, et ne correspond qu’en partie à ces recommandations. Cette annonce ne fait rien pour atténuer les conséquences sur l’industrie touristique et les communautés frontalières qui souffrent des politiques brouillons du gouvernement Trudeau. À titre de ministre de la Santé, Jean-Yves Duclos devrait faire mieux et écouter les recommandations des experts de santé publique.

« Justin Trudeau peut bien faire la morale, mais ses décisions politiques sur les tests PCR divisent les Canadiens et nuisent à l’économie de toutes les régions », souligne le collègue conservateur Luc Berthold, ministre du cabinet fantôme responsable de la santé. « Monsieur Duclos doit écouter les experts et régler cette situation », conclut Bernard Généreux.

 

Retour aux nouvelles

Vous avezune nouvelle?