MENU
Écoute en direct
En ondes avec Bob Péloquin
Top 20
Exprimez-vous! Par téléphone Par courriel Sur Facebook
Nouvelles
Actualités

25 novembre 2020

Le député Bernard Généreux invite les entreprises touchées par des pertes et des fermetures liées à la COVID-19 à se prévaloir de la Subvention d’urgence du Canada pour le loyer

par Salle des nouvelles

Après en avoir fait l’annonce au mois d’octobre dernier, le gouvernement du Canada a lancé cette semaine le portail en ligne permettant aux entreprises ayant subi d’importantes pertes de revenu à la suite de la crise sanitaire de COVID-19, de soumettre leur demande pour la Subvention d’urgence du Canada pour le loyer (SUCL).

Le député Bernard Généreux espère que ce nouveau programme, qui remplace l’ancienne aide d’urgence du Canada pour le loyer commercial, permettra de sauver un plus grand nombre d’entreprises, car il n’incomberait plus aux propriétaires d’immeubles commerciaux de faire la demande pour leurs locataires.

L’Agence du revenu du Canada, qui administre la nouvelle SUCL, a mis en ligne un site internet permettant aux entreprises de soumettre leur demande, ainsi que vérifier leur admissibilité et déterminer le montant auquel elles auront droit :

https://www.canada.ca/fr/agence-revenu/services/subvention/subvention-urgence-loyer.html

La subvention varie selon la baisse de revenus de l’entreprise afin de couvrir les dépenses de loyer et frais assumés par le locataire, jusqu’à concurrence de 65% de ces dépenses. Dans les cas d’établissements fermés en raison d’une directive de la santé publique, tels que les restaurants ou les gyms en « zones rouges », un montant supplémentaire de 25% leur est offert.

La SUCL couvre également certains frais assumés par les entreprises qui sont propriétaires de leur propre immeuble, comme les intérêts hypothécaires, les impôts fonciers et frais d’assurance afférents.

Les entreprises intéressées à s’en prévaloir sont encouragées à appeler un agent de L’ARC responsable de la SUCL, du lundi au vendredi entre 9h00 et 20h00, au numéro 1-800-959-7775.

Retour aux nouvelles

Vous avezune nouvelle?