MENU
Écoute en direct
 
 
Exprimez-vous! Par téléphone Par courriel Sur Facebook
Nouvelles CHOX-CIQI
Actualités

5 May 2022

La Fondation du Cégep de La Pocatière fait don du piano d’André Gagnon à la Corporation régionale de la Salle André-Gagnon

par Salle des nouvelles

En novembre 2021, la Fondation du Cégep de La Pocatière a reçu un don hors du commun et inattendu, le piano à queue de marque Balwin de M. André Gagnon.  Étant donné que, dans ce dossier, la Fondation a agi à titre gracieux et a satisfait aux obligations découlant du protocole d’entente entre la Fondation et les Éditions musicales A.G.M. Ltée représentant la succession, la Fondation a pris la décision de rétrocéder le piano de concert de M. André Gagnon à la Corporation régionale de la Salle André-Gagnon à qui, à toutes fins utiles, cet instrument de grande valeur était destiné selon les volontés même de M. Gagnon et de sa succession.

« C’est avec l’assurance que la mémoire d’André Gagnon sera perpétuée tel que souhaité par la Succession que nous rétrocédons aujourd’hui à la Corporation régionale de la Salle André-Gagnon le piano que nous avons reçu en novembre dernier et sur lequel a eu lieu le concert hommage à André Gagnon le 5 décembre dernier » de mentionner le président de la Fondation du Cégep de La Pocatière, monsieur Marc Couillard, lors de la signature officielle du protocole d’entente.

« Ce mercredi 4 mai 2022 est une date très importante pour la Corporation régionale de la Salle André-Gagnon et c’est avec une immense fierté que nous acceptons de prendre le relais de la Fondation en acceptant le piano d’André Gagnon. Celui-ci sera installé dans la nouvelle salle lorsque les travaux seront complétés et nous nous engageons à garder bien vivante sa mémoire grâce, entre autres, à un espace qui lui sera dédié » d’ajouter le président de la Corporation régionale de la Salle André-Gagnon, monsieur Jean Desjardins.

C’est d’une même voix que la Fondation du Cégep de La Pocatière et la Corporation régionale de la Salle André-Gagnon remercient la succession de M. André Gagnon pour cet important legs.  Il ne pouvait y avoir meilleur endroit, dans la salle qui porte son nom, pour que continue de vivre la mémoire de ce grand artiste natif de notre région et dont le talent a largement dépassé les limites du Québec tout en marquant plusieurs générations.

Retour aux nouvelles

Vous avezune nouvelle?