MENU
Écoute en direct
En ondes avec Bob Péloquin
Les soirées Fréquence Bleue
Exprimez-vous! Par téléphone Par courriel Sur Facebook
Nouvelles CHOX-CIQI
Actualités

22 février 2024

PRÈS D'UNE INTERVENTION SUR QUATRE NÉCESSITE L'UTILISATION DES PINCES DE DÉSINCARCÉRATION DANS L'EST DU KAMOURASKA

par Salle des nouvelles

Près d’une intervention sur quatre nécessite l’utilisation des pinces de désincarcération dans le secteur couvert par le Service de sécurité incendie Kam-Est.

Contrairement au Service de sécurité incendie de Saint-Antonin, qui n’utilise pratiquement plus l’outil depuis l’ouverture de nouveaux tronçons à quatre voies de l’autoroute 85, les pinces sont régulièrement utilisées dans le secteur Est du Kamouraska. Selon le directeur Robin Laplante, plus de 25 % des 625 interventions des dix dernières années ont nécessité l’utilisation des pinces.

La présence de plusieurs routes secondaires, avec deux voies qui se rencontrent, n’est pas étrangère à cette statistique. Plusieurs accidents nécessitant l’utilisation des pinces surviennent régulières sur la 230, la 132 et surtout la 289. Un long tronçon de l’autoroute 20 dans le secteur de Saint-André est aussi propice aux collisions entre des véhicules et des chevreuils.  

Par ailleurs, l’accident ayant causé le décès de Geneviève Lavoie, survenu en octobre 2022 à l’angle du rang Saint-Gérard et de la route 289, a été l’élément déclencheur poussant le Service de sécurité incendie Kam-Est à se munir de pinces de désincarcération électriques, qui sont beaucoup plus pratiques que les pinces hydrauliques.    

Retour aux nouvelles

Vous avezune nouvelle?