MENU
Écoute en direct
En ondes avec Sylvain Bureau
Les après-midis fréquence bleue
Exprimez-vous! Par téléphone Par courriel Sur Facebook
Nouvelles
Actualités

6 janvier 2022

DES PATIENTS ATTEINTS DE LA COVID-19 BIENTÔT ACCUEILLIS À LA POCATIÈRE ET NOTRE-DAME-DU-LAC?

par Salle des nouvelles

Le CISSS du Bas-Saint-Laurent envisage fortement la possibilité d’avoir recours aux hôpitaux de Matane, Amqui, La Pocatière et Notre-Dame-du-Lac pour accueillir des patients atteints de la COVID-19.

La capacité d’accueil dans les deux pôles situés au Centre hospitalier régional du Grand-Portage à Rivière-du-Loup ainsi qu’à l’Hôpital régional de Rimouski était de 113 % en date de mercredi midi (25 hospitalisations sur une capacité de 22 lits). Si la situation continue de s’envenimer, le CISSS du Bas-Saint-Laurent n’hésitera pas à revoir sa stratégie.

Gilles Turmel, porte-parole du CISSS, précise que les hôpitaux de Matane, Amqui, La Pocatière et Notre-Dame-du-Lac sont déjà prêts. Il précise que l’objectif est de garder les personnes atteintes de COVID-19 dans leur région respective si jamais les hôpitaux de Rivière-du-Loup et Rimouski atteignent leur pleine capacité.  

D’autre part, près de 300 employés de la santé sont actuellement retirés de leur milieu de travail, dont 225 ont un diagnostic positifs de la COVID-19. Malgré tout, la priorité est donnée aux chirurgies urgentes et semi-urgentes, notamment les cas de cancer. Le CISSS traite aussi les chirurgies d’un jour qui ne demandent pas d’hospitalisations.

Le ministère de la Santé et des Services sociaux a demandé au CISSS du Bas-Saint-Laurent de maintenir 50 % de ses activités chirurgicales. Selon Gilles Turmel, le CISSS en fait plus présentement, mais la situation pourrait changer en raison de la hausse des hospitalisations en lien avec la COVID-19.  

Retour aux nouvelles

Vous avezune nouvelle?